Une nouvelle image de Dieu

Dieu Arbre de Vie est un projet humaniste apportant des réponses sur le plan spirituel aux grandes préoccupations de ce début de vingt et unième siècle. Ce projet a pour but de développer des valeurs humanistes, écologiques et pragmatiques et de bâtir un monde de paix durable. Cet ambitieux projet humain est basé sur une réappropriation du mot « Dieu » et la promotion de « Dieu Arbre de Vie ». Il ne s'agit pas d'affirmer une « vérité » nouvelle mais d'élargir notre liberté de choix. Dieu Arbre de Vie s'inscrit dans la culture chrétienne.
Dieu Arbre de Vie ne s'impose à personne. Il fait appel à la clairvoyance  et au libre arbitre de chacun. Si nous le choisissons, avec Dieu Arbre de Vie, nous pouvons créer une grande dynamique collective. Parce que notre esprit se nourrit de symboles, Dieu Arbre de Vie offre une puissante et nécessaire rupture symbolique avec le monde patriarcal chrétien qui structure encore et toujours la société occidentale.
Loin de toutes les critiques qui peuvent être faites sur une telle démarche et elles sont sans doute nombreuses, Dieu Arbre de Vie ouvre à une nouvelle approche de la spiritualité en accord avec les connaissances et les aspirations humaines de ce début de vingt et unième siècle. Dieu Arbre de Vie propose des réponses sur le sens de la vie à tous celles et ceux qui sont en recherche de cohérence et d'humanisme.
La finalité de Dieu Arbre de Vie est de bâtir ensemble un monde de bien-être, d'amour et de Paix.
Y a-t-il encore une place pour Dieu à notre époque ?
« Dieu » est un mot de quatre lettres qui parfois déchaîne les passions. Dans le monde de ce début de vingt-et-unième siècle éclairée sur la connaissance de l'univers grâce aux innombrables avancées de la recherche scientifique, y a-t-il encore une place pour ce mot, pour cette croyance ? Force est de constater que le religieux et donc la question de Dieu,  reste présente dans la culture occidentale malgré le travail critique mené sur Dieu depuis l'époque des Lumières jusqu'à aujourd'hui. Affirmer : « Dieu est mort » ou « Dieu n'existe pas » est une impasse à bien des égards. Alors, plutôt que de construire une société sans Dieu, nous avons la liberté de nous réapproprier ce mot, lui donner un sens moderne et d'en faire la base spirituelle de nos vies, profitant ainsi des avantages liés à la foi d'un coté et de l'autre, de l'affirmation d'une vision moderne de l'univers et de l'être humain.
Qu'est ce que Dieu ?


Dieu n'est pas et n'a jamais été une puissance surnaturelle créatrice de l'univers et guidant nos vies comme l'affirme les religions du livre.
De façon bien plus universelle, Dieu est une croyance profondément ancrée en nous qui structure notre pensée et guide nos vies. Dieu est une forme de représentation de la pensée humaine. Dieu est dans notre cerveau et nulle part ailleurs (voir illustration :La création d'Adam). Dieu est et n'a jamais été qu'une création humaine et un phénomène humain. La nature de Dieu est celle d'une information. Dieu est information. Dieu est un message primordiale qui individuellement, structure la pensée humaine et collectivement, structure la société.
Dieu est associé à une structure de pensée. En Europe, avec plus de mille ans  de domination, la religion chrétienne a structuré la pensée occidentale et imposé sa propre image de Dieu. La logique chrétienne est une logique de domination manichéenne  basée sur la notion de « vérité » qui s’imposerait à chaque individu dans son prétendu intérêt qu'il ne serait pas capable de juger par lui même. Cette logique de domination a été un succès au point qu'encore aujourd'hui certaines personnes considèrent cette structure de pensée comme une « vérité » justement et même "l'unique vérité". Les mots « bien » et « mal » sont l'expression la plus évidente de cette structure de pensée manichéenne. À titre d'illustration, cette « vérité manichéenne » est particulièrement visible dans le cinéma grand public américain qui inonde la planète. Il est possible et très fortement souhaitable de sortir de cette logique de pensée manichéenne.  Peut-être est-il possible de sortir de la pensée manichéenne sans se réapproprier le mot « Dieu » qui a un lourd passif. Mais il y a une force symbolique à donner une nouvelle image à ce mot. C'est un moyen cohérent avec la nature profonde du mot Dieu avec son sens historique: la clarté. Nous sommes prisonnier d'une vision « christiano-centriste » du mot Dieu. Faire prendre conscience de la particularité chrétienne de la relation à Dieu est aussi en même temps le moyen de mettre en évidence la structure de pensée chrétienne et donc un moyen de s'en libérer.
Dieu éclaire nos vies. C'est là l’étymologie de ce mot qui remonte à la langue indo-européenne avec la racine « *dei » signifiant « clarté ». Dieu est ce qui éclaire nos vies. Dieu est une information, un symbole de pouvoir et d'autorité. « Dieu le Père Tout Puissant » de la religion chrétienne est un Dieu autoritaire. Ce n'est pas le cas de Dieu Arbre de Vie. Avoir de l'autorité ce n'est pas être autoritaire mais être capable d'inspirer confiance et d'apporter de la satisfaction à des personnes libres de leurs choix.
Si durant  des millénaires, Dieu a été associé à des croyances surnaturelles, il est évident que ces constructions mythologiques reflétaient l'état des connaissances et des croyances de ces époques révolues.  Dieu peut être vu comme une croyance première, une croyance alpha qui ordonne notre pensée, hiérarchise nos priorités de vie et nous aide donc à faire des choix clairs et à agir avec toute notre énergie pour ce en quoi nous croyons. L'être humain étant un animal grégaire, Dieu est une croyance collective. Dieu crée une dynamique de groupe où la foi des uns se nourrit de la foi des autres et se perpétue ainsi de générations en générations. Dieu existe dans la culture collective mais aussi dans l'inconscient collectif. Dieu influence nos pensées et nos actes parfois inconsciemment. Le message « Dieu » nous touche à trois niveaux différents : émotionnel, affectif et intellectuel. Il est l'image conscientisée et symbolique de la pensée humaine qui loin d'être purement rationnelle est aussi influencée par nos sentiments et nos émotions.
Pourquoi réhabiliter le mot « Dieu » ?
Il existe plusieurs raisons pour réhabiliter le mot « Dieu ».
Dieu, le concept de Dieu est à la base de la foi et la foi est elle, à la base de l'action. Autrement dit, croire en Dieu nous encourage à agir là où le doute nous conduit à la passivité. De façon purement pragmatique, force est de constater que Dieu est une croyance qui a prospéré tout au long de l'histoire humaine occidentale jusqu'à une époque récente. Nous pouvons voir la crise actuelle du phénomène religieux non pas comme une crise de la foi en Dieu mais la crise de la foi en un certain Dieu qui a peut être « fait son temps » . Une telle approche peut surprendre mais d'un point de vu purement darwinien, croire en Dieu peut être un avantage culturel adaptatif qui mène ceux qui y croient au succès.
Une autre raison est de se positionner à l'égal des grandes religions du livre actuelles et d'offrir une alternative, une liberté de choix nouvelle. De façon simple et imagée, celles et ceux qui dans le monde chrétien critiquent Dieu « Le Père Tout Puissant » de la religion chrétienne ne font que critiquer le chef. De façon implicite, ces personnes font exister « Dieu le Père Tout Puissant » et lui reconnaissent sa place de chef. Alors qu'en affirmant une autre image de Dieu et une autre foi en Dieu,  autrement dit, en nous choisissant un autre chef, nous faisons un acte de rupture et de libération autrement plus subversif et puissant. Au lieu de nous limiter à critiquer la foi d'autrui, nous nous affirmons nous même, nous affirmons notre propre foi. N'est ce pas là l'essence même de la liberté ?
Dire « je crois » est un acte fort d'affirmation de soi et en même temps, c'est un acte clair et facile à faire à condition d'avoir confiance en soi et de se sentir fort de ses propres convictions. L'affirmation « je crois » est d'autant plus forte qu'elle exprime une pensée cohérente et qu'elle s'approprie cet élément structurant de la foi qu'est le mot « Dieu ».
Se réapproprier la signification du mot Dieu et exprimer sa foi en un Dieu différent est une façon de s'affirmer positivement et de créer une nouvelle dynamique de groupe. La foi en Dieu peut être la source d'une vie sociale épanouissante nous unissant avec un groupe de personnes qui partagent les mêmes valeurs que nous. L'union fait la force. Face aux catastrophes environnementales et humaines déjà en cours et à venir, nous devons agir avec force c'est à dire ensemble pour influencer positivement le cours des choses.
Dieu est une force symbolique que nous pouvons utiliser au profit de notre idéal de vie. Dieu est une croyance alpha comme un groupe de mammifères sociaux dont l'être humain fait partie, est dirigé par un mâle ou une femelle dominante dit alpha. Dieu peut être vu comme une transposition dans le domaine culturel  humain de cette organisation sociale animale basée sur la dominance. Si Dieu a eu tant de succès, c'est peut être que notre cerveau nous prédispose par des millions d'années d'évolution en temps que mammifère social à obéir à un individu dominant. Là est la raison pour laquelle, il est préférable de parler de Dieu comme d'une personne même si nous savons que ce n'est qu'une croyance. Plutôt que de voir cette aptitude comme un handicap nous pouvons la reconnaître comme une réalité humaine et en faire une force de cohésion et de transformation de nos vies. À celles et ceux qui sont hostiles à toute forme de dominance, rappelons que la dominance d'une croyance sur une autre, l'établissement d'une hiérarchie de valeur est indispensable à toute pensée structurée et cohérente. Cette hiérarchisation est la source de la clarté de notre esprit, du fameux « *dei » de la langue indo-européenne.  Si nous acceptons de voir Dieu comme une croyance Alpha, une croyance au sommet de notre hiérarchie de valeur, alors il est évident que se priver d'affirmer sa propre foi en Dieu revient à se priver d'affirmer l'importance que nous donnons à nos propres convictions. Nous nous plaçons alors nous même de facto en position d'infériorité et donc de faiblesse par rapport à celles et ceux qui revendiquent cette foi en Dieu souvent présentée non pas comme une foi personnelle mais comme une connaissance de la « Vérité » par les religions du Livre  qu'il ne nous serait pas permis de contredire. Affirmer sa propre foi en Dieu est la seule façon efficace de s'affirmer dans une relation d'égal à égal avec les croyants des autres religions.
Une autre raison pour réhabiliter le mot « Dieu » est que ce mot, par sa longue histoire, a une aura puissante. Le mot Dieu a une force évocatrice qui loin de toute considération métaphysique se justifie par l'influence qu'il a eu sur le monde Occidental. Dieu n'est jamais qu'une croyances mais cette croyance a conduit à beaucoup de réalisations humaines dans tous les domaines. Dieu n'a pas d'autres mains que les nôtres. Si nous sommes pragmatiques, nous ne pouvons pas nous priver de cette force symbolique de cohésion sociale et d'action. À ce titre, l'expérience du communisme au vingtième siècle est éclairante. Les régimes communistes souhaitant bâtir une société sans Dieu ont au final instauré avec démesure une forme de déification des grands leaders communistes tel Lénine, Staline ou Mao. L'expérience communiste n'est sans doute pas la seule alternative imaginable à la foi en Dieu. Mais une société moderne unie, prospère et durable existant totalement en dehors du concept de Dieu reste encore à inventer en Occident.  Nous pouvons nous posez la question de savoir si il est préférable que la place de leader spirituel soit occupée par un individu ou par un concept. Avec Dieu Arbre de Vie nous faisons le choix libre et en toute conscience d'être dirigé par un concept et le système de valeur qui en découle.   L'aura du mot Dieu dont tout le monde à conscience plus ou moins consciemment, est un frein à l'émergence d'un nouveau Dieu. En effet le mot Dieu ayant une force psychologique intrinsèque celle ou celui qui se le réapproprie pour affirmer un Dieu nouveau doit faire face à tous celles et ceux qui ont légitimement peur d'un nouveau « pouvoir » et aussi bien sure à celles et ceux qui sont attachés à l'ordre établi. La seule façon d'agir est de convaincre par le dialogue celles et ceux qui ont peur et de résister aux attaques qui ne manqueront pas.  Affirmer une nouvelle image de Dieu est un combat qui demande maîtrise de soi, respect et persévérance.
Alors bien sure, le mot « Dieu » n'est pas facile à réhabiliter aussi en raison des crimes et des abus  produits en son nom qui ont été nombreux. La difficulté ici ne réside pas à proprement parler dans le mot Dieu lui même qui encore une fois, n'est jamais que l'expression de la clarté de notre vision du monde et du sens de nos vies mais dans la distinction entre un Dieu ancien affirmé par les textes bibliques et un Dieu  nouveau. La difficulté est donc de faire entendre le message d'un Dieu nouveau après une très longue période dominée sans partage par une religion monothéiste dont nous héritons une image très restrictive du mot « Dieu ». Tant que la religion chrétienne reste prescriptrice du sens du mot « Dieu », il est difficile d'élargir le sens de ce mot dans une direction qui dépasse et délégitime cette ancienne religion. Pour autant, c'est là une liberté qui appartient à chacun d'entre nous que de réaffirmer le sens ancestral de ce mot et exprimer notre propre foi en  Dieu.
Dieu parle à nos émotions et à nos sentiments
Une autre raison pour réhabiliter le mot « Dieu » est sa dimension  affective et émotionnel. La Bible, à mainte reprise et en particulier dans des paroles de Jésus, nous dit de vivre dans « la crainte de Dieu », « la peur du jugement dernier ». Au niveau affectif, elle nous conduit à vivre avec l'amour de Dieu. L'amour est un sentiment noble mais « l'amour de Dieu » est un amour purement imaginaire qui si il peut aider certaines personnes en manque d'affection les conduit à vivre dans un monde imaginaire déconnecté de la réalité et de la véritable chaleur humaine.  Cette manipulation par la peur et l'amour de Dieu  est profondément ancrée dans l'image de Dieu tel que nous l'a transmis la religion chrétienne. Chez certaines personnes, ces deux formes de sensibilités humaines créent un profond attachement à « Dieu le Père Tout Puissant » et à « Jésus Christ notre Sauveur ». À contrario, elle explique  aussi pour une part son impopularité dans une société qui n'est plus dupe d'un tel discours. Mais la peur et l'attachement sont des comportements primaires animaux qui ne passent pas nécessairement par notre conscience. Ils créent une forme d'emprise inconsciente. Pour nous libérer pleinement de cette emprise, nous pouvons nous réapproprier l'image de « Dieu » et l'associer à une image dénuée de peur et même au contraire associée à la sérénité et la confiance et rempli d'amour non pas pour des êtres imaginaires ou morts il y a des siècles mais pour nos semblables bien vivants aujourd'hui. Dieu a cet avantage réaliste qu'il est adapté au fonctionnement de l'esprit humain qui loin d'être purement rationnel est aussi influencé par des émotions et des sentiments. C'est la raison pour laquelle, Dieu aura toujours plus d'impact sur l'esprit humain qu'une idéologie aussi rationnelle et bénéfique soit elle. Cela n'est peut être pas facile à accepter pour certains mais le concept de Dieu avec son message verbale mais aussi sa charge émotionnelle et affective, est le reflet du comportement humain. Nous pouvons faire de ce semblant de handicap pour qui espère agir de façon purement rationnel une force pour convaincre nos semblables de la valeur de nos convictions. Bien sure avec Dieu Arbre de Vie, il est nullement question d'influencer par la crainte. Quoi de plus inoffensif qu'un arbre ? Mais de faire grandir en nous la confiance en nous même et en nos semblables. À ce niveau, Dieu Arbre de Vie est le symbole d'une profonde guérison spirituelle nous permettant de sortir d'un monde de crainte et d'amour imaginaire pour vivre pleinement dans un monde de confiance et d'amour terrestre. Mais cet acte libérateur nous conduit à une épreuve, devoir affronter la peur transmise par tous celles et ceux qui consciemment ou inconsciemment nous expriment « la crainte de Dieu » qu'ils ont intégré en eux et qui forme aujourd'hui ce qui reste encore l'ordre établi. Dieu Arbre de Vie est suffisamment fort par sa cohérence et son humanisme pour franchir cette barrière de la peur.
La réalité est complexe, les choix humains sont toujours simples
Nous vivons dans un environnement complexe imprévisible mais nous avons une intelligence qui bien que très développée n'en reste pas moins limitée. Nous avons besoin d'agir et donc de faire des choix chaque jour. Notre cerveau est un organe très gourmand en énergie et dont les capacités de réflexion intense sont limités dans la durée. Pour éviter de dépenser de l'énergie inutilement, nous basons nos choix sur des principes simples. Le premier de ces principe est de suivre une pensée générale simple et applicable à tous les choix que nous faisons. Le second principe est de reproduire les choix les plus couramment fait autour de nous, c'est l'imitation. Nous imitons nos semblables. De ces deux principes d'économie d'énergie humaine, que l'on nome aussi la loi du moindre effort, conduit a des comportements stéréotypés et uniformisant. La foi en Dieu en Occident ou en un Grand Maître en Orient  sont le résultat de cette limitation instinctive de dépense d'énergie.
La plus simple de ces formes de pensée « économique » est la pensée manichéenne, « bien » - « mal », oui-non, blanc-noir, vie-mort. Ce mode de pensée économique en énergie a une efficacité médiocre autant d'un point de vu de la création de richesse que des relations sociales. Mais il a l'avantage de créer une forte cohésion de groupe pour se battre contre un ennemi ou exclure un comportement marginal. De ce fait, il lui est facile de durer dans le temps. La pensée manichéenne est à la base de la pensée patriarcale judéo-chrétienne.
À ces deux premiers principes de recherche du moindre effort, il est possible d'en ajouter un troisième : l'expérimentation. L'expérimentation demande plus de réflexion mais offre de meilleurs résultats en s'adaptant à une réalité en perpétuelle évolution. Les innombrables succès de la recherche scientifique basée sur l'expérimentation nous montrent tout l’intérêt de cette démarche. À nous de mettre en pratique ce principe dans le domaine de la spiritualité.  C'est ce que propose Dieu Arbre de Vie qui tout en respectant le principe de la loi du moindre effort, fait le pari de l’intelligence humaine et de la confiance en l'être humain. Dieu Arbre de Vie propose un saut qualitatif vers plus d'efficacité et de satisfaction.
Si vous souhaitez affirmer l'égalité femme-homme ou tout autre principe progressiste, vous pouvez faire comme Simone de Beauvoir est écrire un grand livre pour faire la démonstration de l'égalité femme-homme ou vous pouvez simplement dire « je crois en l'égalité femme-homme » et faire la promotion d'un message symbole qui affirme cette égalité comme Dieu Arbre de Vie. Ces deux approches sont bien sure complémentaires. Le travail de Simone de Beauvoir a été très utile mais il n'est pas suffisant et il est trop intellectuel face à une question qui est en réalité très simple et qui doit se populariser et donc être une croyance simple.
Dieu est une croyance populaire
Une société humaine a besoin de croyances populaires pour se structurer. Ces croyances populaires sont véhiculés par le bouche à oreille de façon plus ou moins consciente. Pour passer le filtre du bouche à oreille, ce message doit être simple, facile à reproduire et à transmettre et suffisamment  satisfaisant et universel pour durer dans le temps. Dieu en Occident ou un maître spirituel en Orient sont de tels messages qui répondent au double besoin de simplicité à la fois pour satisfaire à la loi du moindre effort et pour traverser le filtre de la communication du bouche à oreille. Dieu est le résultat du caractère sociable de l'être humain vivant en groupe autour d'un individu dominant « alpha » et de la loi du moindre effort qui le conduit à suivre le chemin le plus facile. Sans oublier, ni nier la complexité de notre environnement comme du comportement humain, notre croyance alpha que ce soit Dieu ou un maître spirituel est un élément structurant notre pensée et notre organisation sociale à partir d'un message simple. Un tel message simple est une nécessité sociale pour créer une cohésion et une dynamique de groupe. L'ère chrétienne dans laquelle nous vivons encore est structurée par un tel message simple qui se résume au mot « patriarcat » même si il n'est quasiment jamais exprimé avec ce terme.
Avec Dieu Arbre de Vie nous avons la possibilité de diffuser un autre message simple et structurant. Ce message est évocateur en lui même et il ouvre à un grand renouveau spirituel. Dieu Arbre de Vie est différent de « Dieu le Père tout puissant ». Prononcer le nom « Dieu Arbre de Vie » c'est proposer une nouvelle image de Dieu et une nouvelle organisation sociale, cela va de paire. L'un ne va pas sans l'autre.  C'est en soi un message fort. Là où « Dieu le Père tout puissant » impose l'autorité de « l'homme », Dieu Arbre de Vie   valorise la vie et la diversité. Si ce n'est pas un message facile  à porter, tout du moins dans un premier temps,  c'est un message profondément pertinent pour faire face aux préoccupations humaines de notre époque.
Dieu Arbre de Vie ne se limite pas à ce message simple. Derrière ce message d’apparence simple, il y a une pensée cohérente qui nous ouvre étape par étape à une vision de toute la complexité de l'être humain ; à l'image d'un arbre qui partant d'un tronc unique conduit à une multitudes de branches et à une multitudes de racines. L'arbre est une image simple de la complexité. Cette connaissance de la  richesse et de la complexité humaine nous aide à faire les meilleurs choix possibles qui sont souvent des compromis entre la réalité et un idéal vers lequel nous avançons pas à pas. Ainsi nous sommes en mesure d'agir de façon efficace et à de connaître une vie satisfaisante.
Est-il possible de créer un Dieu ?
Encore une fois, Dieu n'est jamais et n'a jamais été qu'une création humaine. Dieu n'est qu'une information créée par des êtres humains et véhiculés par eux à partir des prédispositions biologiques humaines. La connaissance est à la base d'un comportement efficace sur le réel. Dieu est bien réel en sa qualité d'information structurante. À partir du moment où nous avons une compréhension rationnelle de ce phénomène nous pouvons agir en conscience pour créer un nouveau Dieu. Il est impossible d'avoir la moindre certitude dans ce domaine mais sans doute jusqu'à présent tous les Dieux qui ont jalonné l'histoire humaine n'ont pas été crée suite à une démarche réfléchis mais en suivant des dynamiques culturelles étalées sur des générations et dont les mécanisme sous-jacents sont restés inconscients. Ce serait sans doute une première que des êtres humains créent un Dieu en pleine conscience. Cette idée peut surprendre bien sure puisqu'elle inverse le rapport à Dieu qui dans la culture judéo-chrétienne est le créateur de l'univers, de toute forme de vie et de l'être humain lui-même. Avec Dieu Arbre de Vie nous inversons le rapport créateur-création. Cet acte novateur est important pour toutes les raisons qui font qu'il est utile de réhabiliter le concept de Dieu. Cet acte est important aussi par lui-même en affirmant le pouvoir de l'être humain sur ce concept qui n'est jamais qu'une création humaine. C'est le meilleur moyen de démystifier ce mot. Ainsi nous sommes d'autant mieux armés pour nous libérer de Dieu patriarche, « Dieu le Père Tout Puissant » et d'aider nos semblables à ne pas être sous l'influence de cet outil de domination. En soi, la création d'un Dieu nouveau est un acte symbolique fort et libérateur.
Si nous acceptons cette compréhension du mot Dieu, alors nous sommes libres de faire à notre tour acte de création et d'affirmer notre foi en un Dieu nouveau. Il n'est bien sure pas possible d'affirmer tout et n'importe quoi sur Dieu, de créer des Dieux à tors et à travers. Dieu est un phénomène collectif. La foi des uns nourrissant et renforçant la foi des autres. Dieu doit être l'expression d'aspirations collectives. Un Dieu nouveau doit trouver naissance dans l'inconscient collectif, affirmer au grand jour ces aspirations et être à l'origine d'une dynamique humaine. C'est là l'essence même de Dieu Arbre de Vie. C'est une affirmation qui demande à être confirmée avec le temps bien sure mais Dieu Arbre de Vie répond aux aspirations de nombre de femmes et d'hommes d'aujourd'hui.
Faire entendre l’existence d'un nouveau Dieu n'est pas aisé. Pour beaucoup cela n'est simplement pas imaginable. Comme dans beaucoup d'autres domaines de la pensée et de la vie humaine, croire ou non qu'il est possible de faire connaître une nouvelle image de Dieu est une croyance auto-réalisatrice. Cette croyance est réalisable si nous la croyons réalisable.
Dieu qu'il soit vénéré ou critiqué, est un ciment social réunissant dans deux camps , tout autant ceux qui sont pour que ceux qui sont contre. Affirmer la foi en un Dieu nouveau même si il est le plus humaniste et progressiste possible est obligatoirement ressenti comme un acte hostile à la société établie. À ses débuts, l'affirmation d'un nouveau Dieu à l'égal de la découverte d'un concept scientifique révolutionnaire est déstabilisante et est donc instinctivement combattu par une large majorité des membres de cette société établie. Comment la foi en un Dieu nouveau peut-elle s'affirmer ? Par la cohérence de son discours, l'espoir qu'il suscite, la constance et la détermination de celles et de ceux qui portent son message et les fruits qu'il donne, les résultats visibles produits par celles et ceux qui croient en lui. « Dieu n'a pas d'autres mains que les nôtres ».
Concrètement, Dieu n'étant qu'une information, pour créer un nouveau Dieu, il suffit d'en parler, de diffuser cette information. Si cette information est adaptée à notre époque, elle vivra sa propre vie indépendamment de celles et ceux qui en ont parlé en premier. « On arrête pas une idée dont l'heure est venue ».
Pourquoi nommer Dieu, « Arbre de Vie » ?
L'Arbre de Vie est un symbole ancestrale présent dans l'Ancien et le Nouveau Testament et dans beaucoup de culture à travers le monde dont en particulier la culture celte. La signification de ce symbole est variable et sujet à interprétations. Il est important de souligner l'existence ancienne de ce symbole portant sans doute des significations diverses au cours du temps et des différentes civilisations.

Dieu Arbre de Vie est simplement le Dieu de la vie. Il nous fait voir le monde en suivant la logique de ce phénomène. Il va sans dire que phénomène de la vie a une grande importance dans notre existence de nous êtres humains, êtres vivants. Dieu Arbre de Vie nous permet d'avoir une pensée et une culture en accord avec le réel. La raison d'être de Dieu depuis la nuit des temps est de comprendre le réel et de lui donner du sens. Jamais Dieu n'a été aussi proche de cette aspiration humaine qu'avec Dieu Arbre de Vie.

L'origine du mot Dieu Arbre de Vie vient d'une grande révolution scientifique nous éclairant sur la nature humaine. Cette révolution scientifique est la révolution darwinienne établissant la théorie de l'évolution des êtres vivants en 1859. Cette théorie a été représenté par un schémas griffonné sur le bateau avec lequel Charles Darwin a fait le tour du monde. Ce schémas représente l'évolution des grandes familles du vivant par une arborescence . Il a été nommé « l'arbre de la vie ».

Cette arborescence représente la structure de l'évolution du vivant qui à partir d'une origine unique crée de la diversité. L'arbre de la vie représente à la fois l'unité et la diversité du vivant. Mais bien au-delà de la seule vie biologique, la structure arborescente représente aussi l'évolution des connaissances et des croyances humaines. Nous pouvons faire de tels arborescences pour l'histoire des sciences, les théories économiques, les mouvements religieux, littéraires ou artistique ou l'évolution des différents styles musicaux tel le rock. À partir de l'arbre de la vie nous pouvons passer à l'Arbre de Vie. L'Arbre de Vie est un symbole d'évolution biologique et culturelle. Il représente la double nature de l'être humain : d'une part, animale et de l'autre, culturelle. Il symbolise d'un coté notre nature biologique de mammifère sociable à l’intelligence développé et de l'autre, notre aptitude à créer de l'information. Il représente l'être humain comme un être d'information.
Remarquons qu'au passage, dans ce sens, Dieu Arbre de Vie se justifie lui-même en nous donnant la liberté de créer notre univers culturel y compris notre image de Dieu. Cela est heureux.
L'Arbre de Vie symbolise l'être humain. L'Arbre de Vie est un symbole d'épanouissement. Il ouvre à une vision symbolique de l'être humain à même de nourrir notre esprit d'une vision positive de nous même : être humain intelligent, créateur, pragmatique, pétri d'informations qui lui donne une maîtrise de plus en plus grande de lui même et une connaissance remarquable de son environnement. À ce titre, il est en rupture avec la croyance chrétienne culpabilisante et dévalorisante de la vie terrestre remplie de péchés. Il est extrêmement sain de nous libérer de l'image de l'homme pécheur et de la femme pécheresse. De la même façon qu'un arbre se développe avec plusieurs branches et une multitude de fruits ou que la Vie s'est développée dans une multitude d'espèce vivantes, l'être humain est appelé à s'épanouir avec l'ensemble de ses potentialités physiques comme intellectuelles.  Cela est vrai pour tous les êtres humains femmes ou hommes. Cet accomplissement humain peut être vu soit comme la suite logique de son évolution culturelle avec son apprentissage progressif de sa nature biologique, de son environnement et de son passé ou soit cet accomplissement humain peut être vu comme une croyance auto-réalisatrice qui deviendra vraie simplement si nous y croyons et nous nous donnons les moyens de la réaliser. L'important est de croire en nous même.
Charles Darwin avec sa théorie de l'évolution des êtres vivants a accompli une grande découverte scientifique nous éclairant sur la nature de la vie terrestre et de l'être humain. C'est aussi une révolution spirituelle sapant le fondement théologique de la religion chrétienne avec son mythe de la Genèse. La théorie de l'évolution est largement admise dans le monde scientifique au point d'être considéré non plus comme une théorie mais comme une loi scientifique. Nous savons maintenant que l'origine de la vie remonte à plus de trois milliards d'années. Nous ne savons pas encore tout sur les origines de la vie terrestre mais d'une part, la recherche progresse et de l'autre Dieu Arbre de Vie nous apprend à accepter des limites. Dans la logique de Dieu Arbre de Vie, nous devons accepter des limites, entre autre, des limites à notre connaissance qui dépend des outils dont nous disposons et des vestiges qui ont traversé le temps.
La théorie de l'évolution fait redescendre l'homme du piédestal sur lequel il s'était placé avec la culture judéo-chrétienne et le remet à sa place, d'homo sapiens occupant une toute petite branche parmi d'autres sur le grand arbre de la vie. Dieu Arbre de Vie réaffirme notre relation de dépendance avec notre environnement. L'être humain fait partie de la biosphère. Il est extrêmement souhaitable que nous développions avec  la biosphère terrestre une relation de coopération protectrice en lieu et place de la relation de domination destructrice actuelle.
Plus de 150 ans après la publication de la théorie de l'évolution , toutes les conséquences logiques de cette compréhension nouvelle de la vie et de la nature humaine n'ont pas été tirées au point de vue spirituel et religieux laissant le monde chrétien dans un errement théologique sans issue si ce n'est un retour vers l'obscurantisme. Dieu Arbre de Vie apporte une réponse à cette grande crise théologique. Il nous est permis de voir parmi d'autres facteurs, la déraison de la société de surconsommation actuelle comme un symptôme de cette crise théologique. Quand il n'y a plus d'idéal humain dans lequel croire pleinement, nous nous replions sur les plaisirs matériels.

Qui est Dieu Arbre de Vie ?
Peut être est ce le moment de répondre à la question « Qu'est ce que Dieu Arbre de Vie ? ». Comme expliqué précédemment, il est préférable d'utiliser une autre question: « Qui est Dieu Arbre de Vie ? ». Dieu Arbre de Vie comme tous les Dieux depuis la nuit des temps est une croyance collective qui apporte de grandes réponses à de grandes questions existentielles de son époque.  Dieu Arbre de Vie apporte du sens, de la clarté, donne confiance en soi et aide à surmonter les épreuves. Dieu Arbre de Vie est source d'harmonie entre les êtres humains et entre les êtres humains et la nature. Dieu Arbre de Vie est une source de Paix. Il nous propose un chemin pour arriver à cette finalité : le Bien-être, l'Amour et la Paix.
Dieu Arbre de Vie est la foi en l'unité du monde.
Dieu Arbre de Vie est un symbole d'unité à différents niveaux :
Dieu Arbre de Vie ne fait qu'un avec les humains qui croient en lui. La foi en Dieu, l'existence de Dieu, information structurante vient des êtres humains. Nous sommes Dieu, symbole de pouvoir et d'autorité. Cette croyance en l'unité de Dieu en nous, nous libère de l'autorité d'un « Dieu créateur » extérieur à nous même et nous responsabilise aussi. Nous sommes seuls pour faire et assumer nos choix de vie. Au niveau politique, l'unité de Dieu avec l'humanité est un fondement théologique à la démocratie.
Dieu Arbre de Vie est le Dieu de l'unité de l'humanité sans distinction de sexe, d'origine, de religion, de culture ou de richesse. Il est le symbole d'une humanité unie sans hiérarchie sociale et solidaire face aux défis qu'elle doit relever tel que le réchauffement climatique, la raréfaction des énergies fossiles, la faim dans le monde et l'accès à l'éducation.
Dieu Arbre de Vie réconcilie les mondes spirituels et scientifiques en fondant la compréhension du monde sur la science d'une part et de l'autre en affirmant la nécessité de la foi pour nous projeter dans l'avenir, faire des choix sur notre identité culturelle, faire des choix de vie dans un univers complexe et faire grandir la paix et l'harmonie sur Terre.
Dieu Arbre de Vie est le Dieu du pragmatisme en opposition avec le dogmatisme. Il nous invite à perpétuellement agir selon nos croyances, à confronter nos croyances à la réalité et en retour, à faire évoluer nos croyances. Dieu Arbre de Vie nous invite à faire avec nos croyances ce que la loi d'évolution du vivant à fait avec la vie sur Terre depuis plus de trois milliards d'années: une perpétuelle évolution créant de l'information nouvelle et de la diversité d'une part, et modifiant continuellement l'environnement. Symboliquement, il nous invite à  suivre un perpétuel va et vient entre le Ciel, le monde des croyances et plus généralement de l'information et la Terre, le monde de la réalité matérielle. Chacun de ces deux mondes influençant l'autre dans une relation dynamique d'échange en opposition avec la relation immuable et à sens unique de domination du Ciel sur la Terre du dogme chrétien et son message figée dans le concept de « Vérité révélée ».


Dieu Arbre de Vie est le Dieu de l'égalité femme-homme. Il nous invite à voir tous les êtres humains qu'ils soient homme ou femme comme des êtres appelés à s'épanouir pleinement dans leur vie terrestre avec leur propres convictions à l'image d'un arbre, symbole asexué, enraciné dans la Terre et s'épanouissant vers le Ciel. Dieu Arbre de Vie s'oppose radicalement au modèle patriarcal instauré par « Dieu le Père Tout Puissant » de la religion chrétienne. À ce titre, il représente un chemin de libération pour sortir avec force et détermination du carcan de la culture patriarcale. Dieu Arbre de Vie est un Dieu humaniste. Face à la société patriarcale, c'est un Dieu féministe. Dieu Arbre de Vie est une force symbolique nouvelle et primordiale pour affirmer haut et fort l'égalité femme-homme au plus haut niveau d'autorité morale possible, au niveau de Dieu. Au delà de l'égalité homme-femme, Dieu Arbre de Vie nous invite à respecter toutes les formes de diversités humaines dans tous les champs de comportement avec simplement pour limite le respect des mêmes droits pour chacun. Nos différences sont nos richesses.
Le phénomène de la vie sur Terre crée de la diversité comme le représente l'arbre de la vie. De la même façon, le champ de la liberté culturelle et comportementale humaine crée de la diversité. Cette diversité est une richesse adaptative naturelle. Ceux qui essayent de limiter cette diversité en instaurant des normes sociales restrictives et uniformisantes créent de la souffrance. C'est le cas des sociétés patriarcales qui génèrent beaucoup de souffrances et de frustrations dont découle la violence. Le modèle patriarcal est un modèle stable dans le temps qui se reproduit de façon immuable. Nous devons lui reconnaître cette force. Face au cercle sans fin des sociétés patriarcales prisonnières du cycle souffrance, violence, domination  qui se reproduit perpétuellement, nous sommes à une époque propice pour sortir de ce modèle et de sa violence intrinsèque. Toutes les avancées faites pour la liberté de conscience et d'expression, l'émancipation des femmes, la lutte contre le racisme et l'homophobie et pour la défense de l'environnement mais aussi notre haut niveau d'éducation et la paix que nous connaissons en Europe nous offre une opportunité historique de sortir  de la société patriarcale. Pour cela peut être devons nous simplement, oui simplement, affirmer notre foi en l'égalité femme-homme au plus haut niveau possible, c'est à dire au niveau de notre image de Dieu.  L'esprit humain se nourrit de symboles. Ne nous privons pas de cette force de changement.
Dieu Arbre de Vie est le Dieu de la Force Maîtrisée en opposition au Dieu de la « toute puissance ». « Les arbres ne grandissent pas jusqu'au Ciel ».  Dieu Arbre de Vie nous demande de respecter des limites fixées par la réalité physique de notre petite planète Terre mais aussi par notre propre intérêt. Il nous invite à contrôler notre propre pouvoir sur nos semblables et sur notre environnement mais aussi à réguler le pouvoir d'autrui pour éviter les déséquilibres et les excès. Avec la Force maîtrisée, nous faisons usage de la force de manière proportionnée pour rester maître de notre destin face à ceux qui ne comprennent que les rapports de force. Avec la Force Maîtrisée, nous pouvons progressivement apaiser les conflits et bâtir jour après jour un monde de plus en plus paisible. La Force Maîtrisée nous demande de sortir de la logique manichéenne de lutte du « Bien » contre le « Mal ». Car par nature le « Bien » n'accepte aucune limite et cela est dangereux. L'histoire occidentale montre à quel point ce concept est dangereux car il peut très facilement conduire à un abus de la puissance. La destruction de l'état d'Irak avec toutes ses conséquences catastrophiques par les États Unis d'Amérique, "le gendarme du monde" dirigée par Georges W. Bush en 2003 au nom du « Bien » est la parfaite illustration de la dangerosité de ce concept. La Force Maîtrisée nous conduit à établir des relations de respect et de confiance propices à la paix mais aussi au meilleur usage possible des moyens dont nous disposons. La Force Maîtrisée conduit à accepter pleinement l'autre. Au niveau social et institutionnel cela nous conduit à accepter pleinement des contre-pouvoirs qui équilibrent notre pouvoir. Remarquons que l'Église chrétienne est totalement dépourvue de la notion de contre-pouvoir. Elle n'en reconnaît aucun. Par conséquent, elle est un modèle potentiellement dangereux par la structure même de la pensée qu'elle diffuse.
La Force Maîtrisée offre aussi une alternative aux mouvements pacifistes souvent associés en Occident au bouddhisme tibétain qui, en rejetant toute usage de la force, se condamnent à l'impuissance et donc à ne pas être maître de leur destin voire à devenir victime.En cas de conflit, la Force Maîtrisée prépare à agir avec force et maîtrise pour se donner les moyens de la victoire mais elle est avant tout un moyen de prévention des conflits qui résultent souvent de non respect de limites ou de déséquilibres. La maîtrise de nos actes passe par la maîtrise de nos émotions. Dans la logique de l'unité de l'être humain, ( en opposition à la dualité corps-esprit), il nous conduit à maîtriser nos émotions. Cette maîtrise n'est pas un contrôle direct basé sur la méditation et l'inaction mais passe par l'empathie, le respect et la conscience des conséquences de nos actes d'une part et d'autres par en la participation active à la création du monde de demain selon notre idéal de vie. La maîtrise de nos émotions conduit à canaliser notre énergie vie et parfois de révolte face à l'injustice, dans l'action pour agir positivement et bâtir le monde de demain. Avec la Force Maîtrisée, nous canalisons nos émotions dans l'action et le respect de notre idéal de justice. Dieu Arbre de Vie ne nous soumet pas à un monde immuable mais nous propose un monde en perpétuel évolution. Nos émotions sont légitimes. Elles servent au maintien de notre équilibre intérieur. Elles ne doivent pas être bridées mais respectées et écoutées pour rester dans le champ de la justice et du bien-être. Cette maîtrise de nos émotions passe par la construction d'un société qui respecte la diversité des aspirations de vie humaine. Elle est rendu possible comme elle rend possible un monde en évolution perpétuelle et profondément respectueux de notre humanité.
Dieu Arbre de Vie est le Dieu de la rationalité. Dieu Arbre de Vie est enraciné dans le réel. Il nous invite à baser notre compréhension du monde et de nous même sur la connaissance des lois qui régissent l'univers au premier rang desquels il y a la loi de cause à effet. Il nous invite à connaître le monde au travers la connaissance scientifique mais aussi à vivre dans la compréhension et la liberté de choix plutôt que dans le jugement manichéen.
Dieu Arbre de Vie est le Dieu de l'héritage chrétien. Il appelle pour une large part à une rupture iconoclaste avec les textes bibliques  et à un regard profondément critique sur le message chrétien mais en même temps, il est un héritier de cette foi qui a façonné l'Occident. Il remet en mouvement la tradition religieuse chrétienne revitalisant au prix d'une mutation radicale un idéal d'Amour et de Paix. Au travers l'Ancien et le Nouveau Testament nous pouvons voir une évolution de l'image comme du nom de Dieu ainsi que de la relation entre les croyants et Dieu. Dieu Arbre de Vie s'inscrit dans cette logique d'évolution vers un idéal de vie terrestre.
L'esprit humain se nourrit de symboles. Le mot « Dieu » est en lui-même un symbole. Dieu Arbre de Vie est fondé sur un archétype symbolique unissant la Terre et le Ciel, l'Eau et le Feu.
Dieu Arbre de Vie est le Dieu de la coopération nous aidant à sortir d'une logique de domination. Là où la domination nous réduit à voir nos semblables comme des rivaux que nous avons intérêt à affaiblir, la coopération nous les fait voir comme des partenaires dont nous profitons de leur épanouissement humain et matériel dans la limite de ce que la Terre a à nous offrir.
Les deux concepts de coopération et de Force Maîtrisée réunis en Dieu Arbre de Vie sont un puissant  outil pour faire grandir la Paix.
Vivre dans un monde sans guerre est un idéal que beaucoup se refuse à croire. Loin de tout idéalisme naïf et dans la plus pure logique darwinienne, une société éclairée par Dieu Arbre de Vie, qui préserve la paix ne serait ce qu'un peu mieux que ces voisins guidés eux par « Dieu le Père tout puissant » et sa logique de domination guerrière, fera un meilleur usage de ses ressources et fera par conséquent grandir sa force et son influence. La guerre est terrible processus de destruction de vies humaines, de ressources matériels et d'énergie. Pour utiliser un vocabulaire scientifique, la foi en Dieu Arbre de Vie peut être la source d'une plus grande efficacité énergétique. Sur le grand arbre du vivant, c'est ce facteur qui détermine la disparition ou la prospérité d'une espèce vivante. De la même façon, c'est ce facteur qui détermine la réussite d'une société humaine dans un environnement concurrentiel.
Dieu Arbre de Vie est le Dieu de la confiance en l'être humain. Il nous invite à croire en nous même  et en notre capacité à faire évoluer nos vies vers un idéal et à croire en nos semblables pour développer tout leur potentiel de réalisation. C'est là une croyance auto-réalisatrice primordiale pour l'éducation et la réussite des plus jeunes mais aussi tout au long de notre vie. Ce n'est pas pour autant une croyance naïve. La confiance se nourrit de pragmatisme et de réussite. Dans la logique de la Force Maîtrisée, elle peut nécessiter aussi de s'opposer à ceux qui profitent de leur position de force ou créent des relations contraires à l'épanouissement humain. La confiance en l'être humain est la base spirituelle à la démocratie. Développer cette croyance est le meilleur moyen de renforcer la démocratie et tous les droits qui y sont liés.
Dieu  Arbre de Vie nous propose un chemin de Bien-Être, d'Amour et de Paix. Il nous propose d'entrer dans le cercle vertueux du Bien-être, de l'Amour et de la Paix. C'est là l'idéal de Dieu Arbre de Vie et en même temps le chemin vers cet idéal. C'est en faisant grandir en nous jour après jour le Bien-être, l'Amour et la Paix que nous bâtirons un monde de Bien-être, d'Amour et  de Paix durable. La finalité est aussi le chemin sur lequel nous pouvons choisir d'avancer dès aujourd'hui. Pour changer le monde, commençons par nous changer nous même.
Dieu Arbre de Vie est un étendard derrière lequel peuvent s'unir tous celles et ceux qui souhaitent vivre en paix et en harmonie.  L'union fait la force avec laquelle les grands changements sont réalisables. La nature de Dieu Arbre de Vie respectant la diversité des croyances humaines ne le destine pas à s'imposer à tous, à avoir une position hégémonique. Les aspirations humaines sont diverses et innombrables.  Il est juste souhaitable qu'il existe une minorité unie autour de Dieu Arbre de Vie pour être un contre-pouvoir au discours patriarcal  et pour influencer positivement  notre destin collectif. De part son étymologie, le mot « étendard » de l'anglais « stand - hard » signifie « se tenir fermement debout ». Dieu Arbre de Vie nous offre de nous tenir fermement debout, de ne plus nous plier à une autorité prétendue supérieure.
Dieu Arbre de Vie est une force à la fois spirituelle pour notre esprit et tout à fait réel au travers les actes qu'il nous inspire. Dieu Arbre de vie est une source d'espérance en l'être humain et en notre avenir commun sur notre petite planète Terre. Petit à petit, pas après pas, Dieu Arbre de Vie va éclairer la vie de centaines, de milliers et de millions de personnes vers un monde de Paix durable.
Dieu Arbre de Vie est une grande révolution conceptuelle. Comme toute révolution, elle a besoin de temps pour être entendue, comprise, acceptée et enfin vécue. Dieu Arbre de Vie transgresse la loi chrétienne qui instaure avec le concept de « Vérité révélée » une image immuable de Dieu. Il est très paradoxale mais compréhensible que même celles et ceux qui rejettent la foi chrétienne respectent cette loi chrétienne et n'osent pas jusqu'à présent se réapproprier l'image de Dieu. Dieu Arbre de Vie nous offre la possibilité de nous affranchir de cette loi et de ce paradoxe qui marque bien la puissance omniprésente de la pensée chrétienne sur notre société encore aujourd'hui.
Avec le temps, Dieu Arbre de Vie va gagner en force et en popularité. Cela va de paire.
Progressivement il va franchir les étapes habituels auxquels se confrontent toutes les révolutions conceptuelles en commençant par «  c'est l’œuvre d'un fou »  puis « c'est impossible » pour basculer un jour à « c'est une évidence ».
Dieu Arbre de Vie comme tout Dieu est une information. C'est là la nature profonde de Dieu. Dieu n'est qu'information qui structure individuellement notre pensée et collectivement notre organisation sociale. Nous faisons exister Dieu en temps qu'information à chaque fois que nous prononçons son nom. Dieu n'étant qu'information, Dire « Dieu n'existe pas » c'est le faire exister, ou « Dieu est mort » c'est le faire vivre. La seule façon de faire disparaître Dieu serait de ne plus utiliser ce mot mais ce serait se priver alors d'une pensée structurante pour notre esprit à laquelle nous sommes prédisposé par notre nature biologique d'animal sociable et intelligent. Cela serait nous amputer d'une partie de nous même car si Dieu n'existe pas en dehors de l'être humain, il existe en lui dans le fonctionnement de son cerveau. Dieu est une expression archaïque du besoin humain d'ordonner ses pensées et de se donner de la force face à l'adversité.
La société patriarcale dans laquelle nous vivons encore, a été instauré par l'autorité du Dieu d'Abraham, de Moise et enfin de Jésus qui lui a donné le nom de Abba, le « père aimant ».  Nous nous affranchirons de la pensée patriarcale en affirmant au plus au niveau de nos croyances l'égalité femme-homme, au niveau de notre croyance alpha, au niveau de Dieu. Dieu Arbre de Vie rend cette libération et cet épanouissement humain possible.
Dieu Arbre de Vie existe à chaque fois que nous exprimons son nom. Dieu n'est qu'information. Mettant appliqué ici à répéter à mainte reprises le nom de « Dieu Arbre de Vie », je peux en toute logique affirmer que dorénavant Dieu Arbre de Vie existe. Libre à chacun de s'approprier cette croyance, de l'exprimer et de la faire vivre et évoluer ou au contraire d'espérer la voir retourner au néant au profit de l'ordre établi actuel, l'ordre du patriarcat. Il est bien sure possible de se choisir d'autres alternatives que celles entre le « Dieu Père Tout Puissant » et Dieu Arbre de Vie. Mais cette opposition,  sur le plan du plus haut degré de nos croyances, sur le plan du divin, est un choix individuel et collectif qui pose les grandes questions de notre époque et peut faire évoluer positivement notre société vers un monde plus égalitaire, plus respectueux de l'environnement, plus fraternel, plus heureux et plus paisible. Face à tous les périls qui menacent l'humanité et ils sont nombreux, la réponse peut être la pensée radicalement nouvelle portée par Dieu Arbre de Vie.

Faire connaître Dieu Arbre de Vie et plus encore affirmer sa foi en Dieu Arbre de Vie, sont deux actes profondément subversifs qui vont susciter beaucoup de réactions hostiles. Galilée et Darwin entre autres ont su faire face avec leur humanité à l'hostilité de l'ordre établi. À nous de suivre leurs exemples. Face à la crise morale, sociale, économique et environnementale que connaît déjà notre société, il est nécessaire d'agir avec force, justesse et efficacité. Agir en premier lieu sur le plan spirituel est dans l'ordre logique des choses. Là est la clé pour sortir de la société patriarcale capitaliste. Viendra en suite de grand changements. L'émergence de Dieu Arbre de Vie sera largement facilité par la désagrégation peut être brutale de la société occidentale avec la fin du mythe de la croissance éternelle. Dieu Arbre de Vie propose un changement radical et difficile à faire entendre mais totalement adapté à la situation d'aujourd'hui et plus encore de demain quand les problèmes vont s’aggraver.  Nous allons sortir d'une ère de facilité pour entrer dans une période de grande difficulté. Ce n'est qu'avec la foi en nous et avec courage que nous surmonterons cette crise historique. L'émergence de la foi en Dieu Arbre de Vie peut encore paraître impossible aujourd'hui tant c'est un discours qui sort des sentiers battus et de toutes nos habitudes de pensée. Mais cette sorte d'ovni intellectuel est porteur de sens et de valeurs dont nous avons besoin pour faire face à la crise à venir. Plus cette grande crise va s'aggraver plus, le message de Dieu Arbre de Vie sera audible et même porteur d'espoir pour tous celles et ceux qui ne se résigneront pas face à « révolution conservatrice » qui se prépare.  Demain, là grande question sera : « faisons nous marche arrière ou allons nous de l'avant ? ». Ce choix se fera par une grande confrontation dont sortira vainqueur le plus fort comme toujours. Dans ce grand combat pour le progrès humain, l'égalité et la paix, Dieu arbre de Vie est une arme qu'il ne faut pas négliger.

Enfin, Dieu Arbre de Vie peut être vu comme un chemin de guérison pour guérir de la logique de pensée patriarcale. Il n'a peut être de raison d'être que pour nous aider à finir de franchir ce grand pas de libération pour l'humanité. Nul ne peut dire quel sera l'avenir de Dieu Arbre de Vie. Combien de personnes le porterons en eux et pour combien de temps. En cohérence avec lui-même, Dieu Arbre de Vie n'est peut être pas appelé à être présent sans limite. Peut être n'est-il qu'un compagnon de route qui nous guidera jusqu'à la sortie de l'ère patriarcale et de tous ses excès et ses déséquilibres autrement dit, jusqu'à ce que nous nous enrichissions d'une réelle et profonde confiance en nous même et que nous enracinions en nous une vision équilibrée et paisible de la vie. Alors, peut être Dieu Arbre de Vie rejoindra le grand cimetière des Dieux éteints donnant alors la satisfaction du devoir accompli à celles et ceux qui l'ont fait vivre.

Libre à vous de faire vivre la révolution conceptuelle et spirituelle proposée avec Dieu Arbre de Vie. Je ne vous demande pas de croire en Dieu Arbre de Vie aujourd'hui. Une foi libre et éclairée ne se construit que dans le doute et avec du temps. Croire en Dieu Arbre de Vie est un engagement fort qui doit être l'aboutissement d'une très sérieuse réflexion. Pour l'heure, je vous demande simplement de vous poser une question : Dieu Arbre de Vie mérite-t-il d'être connu ? Je vous serai très reconnaissant de prendre le temps de réfléchir à cette voie nouvelle et de la faire connaître autour de vous.

Le moment est venu de faire connaître Dieu Arbre de Vie. En suite viendra le temps de se réunir et enfin d'agir ensemble. Dieu Arbre de Vie est un Dieu résolument tourné vers l'action.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *